Discussion finale Entretiens 2017

Grands témoins participant à la table ronde 

  • Didier Maroy, DRAAF de Bretagne, chef du service d’économie des filières agricoles et agroalimentaires
  • Roger Le Guen, sociologue à l'ESA
  • Jean Marie Gabillaud, président de Coop de France Ouest
  • Michel Griffon, président de l'association AEI (son diaporama)

Interviews vidéos

  • Jean Marie Séronie, agroéconomiste



Problématique

L’AEI combine différentes évolutions  quant au travail : la connaissance, le suivi attentif, l’utilisation de nouveaux matériels
Le numérique converge avec l’écologie intensive et mène à une plus grande technicité : robots, informatique...

Le turn over des exploitants va faire émerger des agriculteurs exigeants en connexions, et issus d’une culture pas obligatoirement rurale et agricole.

L’échelle supra exploitation revêt plusieurs contours possibles :
  • Bassin versant
  • Bassin de production (lait, fruit et légumes)
  • Bassin d’emploi
  • Zone phytosanitaire d’intérêt commun
  • Zone d’intérêt commun en biodiversité
  • Assolements et rotations communes
  • Zones d’intérêt commun pour du matériel
  • Village centre, pays et pôles locaux de compétitivité
  • Sociétés foncières


Les institutions actuelles suffisent-elles ? GAEC, GIEE, CUMA, GFA, groupements de producteurs…