Atelier 8 : activités diverses liées à la ruralité

Intervenants de l'atelier :
  • Philippe Collin, agriculteur  en Haute Marne, ayant mis en place une unité de méthanisation avec production de bioGNV pour alimenter des véhicules (de la Poste, de particuliers...)
  • Michel Brossier, Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, membre actif du projet de méthanisation collectif agricole de territoire Bioénergie Vihiers (plus de 40 agriculteurs)


La diminution de la population rurale entraîne une distanciation des services publics (écoles, poste, santé, transports…) et des services privés (médecine, pharmacie, épicerie, boulangerie…). Il en résulte un sentiment d’abandon. Les exploitants agricoles restent tributaires d’une localisation sur place, mais de plus en plus, l’habitation n’est plus sur les lieux de l’exploitation. Il y a comme une contradiction entre l’évolution de l’agriculture vers des hautes technologies (numérique, écologie intensive) et éloignement de la ville. En même temps, « l’ubérisation » de l’économie donne une possibilité aux exploitations agricoles d’être aussi des gestionnaires de services à « temps distribué » en lien avec les communes fusionnées. Ainsi, les fonctions suivantes pourraient-elles s’agréger à l’activité agricole : transport scolaire, transport taxi, dépôts de colis, kiosques internet, dépôt postal, relais de sécurité locaux, épiceries de base, gardes d’enfants, entretien voirie, maisons de retraite…

Par ailleurs, les exploitations peuvent exercer des activités résultant d’investissements communs : méthaniseurs, composteurs, gites ruraux, mécanique générale.

Atelier animé par Jean Yves Delaune, administrateur de l'association AEI