Atelier 7 : Coordination des actions phytosanitaires

Intervenant de l'atelier :

  • Pascal Boucault, chef du Pôle Végétal à la chambre d’agriculture de Maine-et-Loire présente l’expérience de la CUMA du Chenin (Montlouis sur Loire) dans laquelle 10 vignerons gèrent collectivement les traitements phytosanitaires, sur un parcellaire morcelé (son diaporama)


Les autorisations de mise en marché des produits phytosanitaires sont assorties de « mesures de gestion » qui sont des conditions d’utilisation précises : existence de zones non traitées (ZNT) de largeurs variables, distances aux rivières et zones humides, distances aux haies selon qu’elles sont considérées comme « naturelles » ou « cultivées », ports de combinaisons spécifiques… La combinatoire des contraintes exige une connaissance précise et actualisée de la part des producteurs. La contiguïté des parcelles de différents propriétaires demande une coordination des actions. Cela peut entraîner des évolutions :

  • Groupements phytosanitaires locaux en lien avec les CUMA ?
  • Spécialisations de certains exploitants dans des actions de traitement spécifiques (produits sensibles)
  • Lien avec les problèmes d’assolements coordonnés

Cela pose la question du statut d’applicateur et des risques qu’il entrainerait.

Atelier animé par Pauline Caron, responsable technique FARRE